S'aligner

04/07/2019

Depuis presque 15 jours, je n’ai rien publié sur Facebook et je n’ai rien écrit sur mon blog. Rien n’était programmé.

Chaque matin, je me demandais : « ai-je quelque chose à partager ? ai-je envie ? » et je ressentais bien que ce n’était pas le moment de parler…

J’ai eu aussi beaucoup moins de consultations et de soins, m’invitant à une vraie mise en pause ! Merci l’Univers 🙏

 

Je ne sais pas vous, mais moi, je me sens franchement brassée par toutes ces énergies : pleine lune, solstice, nouvelle lune, éclipse, mercure en bélier et neptune en carré (non, ça, je plaisante 😉) !

Je me suis transformée en une sorte d’acrobate qui fait le grand écart entre le sommet de la pyramide, à contacter ma puissance intérieure, accompagnée par Isis et Apollon et le fond de mon lit, à me sentir complètement embourbée dans mes doutes et à sniffer ma lavande 🤪

Oui, la vie est mouvement, faite de vagues, mais là, je surfe carrément à Nazaré ! SOS, zone d’inconfort extrême !!

Depuis plusieurs mois, des transformations s’opèrent en moi, en profondeur, bouleversant toutes mes fondations, ce sur quoi j’ai appris à fonctionner. 

J’ai appris à accueillir mais là, franchement, tout s’emballe. 

 

Me revient alors en mémoire cette citation d’Ajahn Chah :

« Toute véritable transformation sera précédée d’un grand moment d’inconfort, c’est là le signe que vous êtes sur le bon chemin.» 

Bon ben, ça y est, je sens que j’y suis, c’est le passage !

Là, en vous partageant ça, j’ai la vision de l’accouchement. Quand les contractions s’accélèrent, que ça fait de plus en plus mal, qu’on approche de la venue au monde mais que le bébé est dans le passage le plus étroit. 

Je comprends que je suis le bébé. Je ressens la poussée, les pauses, le chemin, millimètre par millimètre, le tunnel dans lequel je me faufile lentement…

 

Dans ce passage, j’ai ressenti un fort besoin de silence, très instinctif. 

Celui qui me permet de me mettre véritablement à mon écoute, celui qui offre à ma voix intérieure cet espace d'expression. Il s'est imposé à moi, comme une évidence, alors j’ai respecté. 

Ce besoin portait en lui un message très clair : « écoute ton âme ». 

C’est vrai que j'ai posé beaucoup de questions. Vient le temps des réponses. Pour me mettre à leur écoute, je fais silence. Je fais silence pour écouter la voix de mon âme.

J’ai donc pris un temps quotidien au coeur de moi. Mon rituel, c’est de poser mes mains sur mon coeur et d’invoquer mon guide intérieur, mon âme. Je m’ancre profondément au coeur de la Terre puis, je me relie au coeur du Ciel. Je me centre sur mon souffle, je visualise une lumière dans mon coeur qui s’élargit à chaque battement, et je m’ouvre à ce qui vient, et même à ce qui ne vient pas ! 

Cette « discipline » positive a rencontré des résistances, des découragements, de l'inconfort, de l'incompréhension mais aussi des grands moments de grâce et de connexion profonde.

Revenir à soi est un cheminement qui me permet d’y voir plus clair, de poser de nouvelles bases, d’être plus en lien avec qui je suis, dans cette impermanence de la vie. Je sens bien que j’intègre petit à petit et qu’il est essentiel que je nourrisse la confiance. Je m’autorise à recevoir, à accepter cette nouvelle phase de ma vie, même si le passage est inconfortable. J’ai beaucoup marché en forêt aussi, comme pour accompagner le travail qui s’opérait à l’intérieur.

 

Mais à quel moment le silence devient-il mutisme ? 

 

Au bout de quelques jours, j’ai pris conscience que mon silence était devenu l’excuse pour ne pas affronter mes peurs.

Que d’une force, il était passé à un mécanisme d’autosabotage. 

Oui, j’avais fait silence pour écouter la voix de mon âme.

Désormais, il était temps de libérer ma parole et d’entrer dans l’action, dans la manifestation…

Je sais que je ne suis jamais seule mais je suis porteuse et maîtresse de ma destinée. Les guides me soutiennent sur mon chemin, mais ne font pas à ma place.

J’éprouve ma part de responsabilité et j’ai bien compris que je me planquais derrière mon silence. Il n’était plus le besoin de reliance à mon âme, il était mon prétexte pour ne pas dépasser mes peurs et oser vivre pleinement mon changement.

 

« Traque tes peurs et tu découvriras tes vrais désirs »…. 

 

J’ai commencé à me reconnaître intérieurement, j’ai maintenant le désir de me reconnaître en partageant pleinement ma lumière au monde.

J’ai observé que c’était comme si je l’avais offerte au compte-goutte, tout en continuant à être l’ancienne version de moi-même. 

Y’a de quoi se perdre finalement !

Allô l’alignement ? Oui ? C’est pour une livraison expresse, la dame a fini par comprendre !!

 

Ma parole juste, c’est celle de mon âme et ce qu’elle chante dans mon coeur, c’est que je suis une guérisseuse de l’âme. 

En d’autres temps, on m’aurait certainement appelé sorcière ;-)

Oui, je communique avec des êtres de lumière et je transmets leurs messages, leur guidance. Je canalise des énergies très élevées au service desquelles je me mets pour guérir les blessures de l’âme et harmoniser les corps. Je fais des voyages chamaniques, je pratique des rituels de magie et tout ça, ça vibre fort dans toutes mes cellules. 

Quand je vis tout ça auprès des femmes, je ressens à quel point je me déploie, à quel point je m’élève et à quel point je suis nourrie. 

 

Ce à quoi j’aspire maintenant, c’est d’être pleinement présente sur mon chemin et de le vivre sans demi-mesure.

Alors, pour embrasser cette voie de la guérison et m’y consacrer vraiment, j’ai fait le choix de lâcher.

 

J’ai donc décidé de ne plus accompagner les femmes en bilans de compétences. Ils seront remplacés par un programme en ligne « Je trouve ma voie », créé et animé en mode « Chamane des carrières » ! 

Je vous le présenterai début septembre.

Incroyable test de l’Univers, j’ai reçu aujourd’hui 2 appels pour des bilans ! Je viens tout juste de refuser. Alignement in progress 😉

 

A la rentrée, les soins et les consultations se vivront principalement à distance (vive la magie de skype/messenger et de l’énergétique ✨) et chez moi, rue des écureuils, à côté de la fôret, (c’est pas un signe ça ?!!) dans le sud des Landes ! 

 

Et puis, surtout, je proposerais des stages, des retraites, dans des lieux magiques, parce que ça, franchement, ça me fait vibrer ! 

« Au coeur de soi », « J’active ma brillance », « Mouvement confiant », « Reliance », des parenthèses enchantées pour se connecter à son être profond et avancer en conscience et en confiance sur son chemin de vie.

 

Pour s’ouvrir librement au renouveau, nous avons besoin de faire de l’espace et de nous détacher de ce qui n’est plus nous et nous maintient dans notre passé.

Mais pas qu’un peu ! C’est essentiel de vraiment jouer le jeu pour avancer ! Et pourquoi pas, en effet, le vivre comme un jeu ? C’est l’essence même de la vie l’impermanence 😉 Alors autant jouer !

Partager ça avec vous est pour moi l’occasion d’ancrer encore plus profondément ce changement majeur dans ma réalité. 

S’exprimer est un premier pas pour intégrer et reconnaître sa juste place.

En offrant notre lumière au monde, nous nous honorons et célébrons le vivant en nous.

 

Même si c’est éprouvant, je vous invite à sortir du silence, oser exprimer votre vérité et vous ouvrir à la vie. Votre vie.

 

Pour ma part, je franchis la porte et me voilà en train de pousser le premier « cri » de cette nouvelle phase de ma vie 🌟

 

 

 

Please reload

Posts

S'aimer

07/12/2019

1/10
Please reload

Mots clés
Suivez moi !
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

​© 2015-2020 by Julie Legeaye, tous droits réservés 

Elles.Conseils 06.46.91.30.37

  • Facebook Clean