LE moment du grand saut

03/04/2018

Enfin vous avez trouvé votre projet professionnel ! Et après des jours, des semaines, voire des mois à travailler dessus, voici arrivé LE grand moment : celui de vous lancer ! Vous éprouvez sans doute de l’appréhension, et rassurez-vous, ressentir cela est tout à fait légitime. Tout être normalement constitué est pris de doutes et d’incertitudes face à la nouveauté. Il est important de dépasser votre peur de l’inconnu et de sortir de votre zone de confort pour vous réaliser. Vous en êtes persuadée, mais ne savez pas comment sortir de ce tourbillon d’émotions qui vous freine dans votre élan.Voici un petit guide pour vous aider à gérer vos ressentis et vous préparer à ce grand moment !

 

Comment gérer ses émotions

 

Ressentir des émotions positives ou négatives est le propre de l’humain, il ne faut pas lutter contre. Il ne s’agit pas là d’étouffer et de supprimer ces sensations, mais de les accueillir avec bienveillance car elles sont nos guides.

 

Ne pas les fuir, ne pas les subir, mais les comprendre pour mieux les gérer.

 

Et pour ne pas laisser les craintes nous paralyser et nous empêcher d’avancer, il faut avant tout les analyser.

 

La peur, par exemple, est un sentiment qui nous protège depuis la nuit des temps des graves dangers. Le sentiment de peur est le même que l’on soit face un lion affamé ou face à une petite guêpe dans le jardin.

 

Certes l’intensité et les symptômes qu’elle pourra provoquer en nous ne sont pas forcément les mêmes (quoique… si le petit insecte jaune et noir est l’objet d’une phobie…). Mais il s’agit de la même émotion.

 

A nous de savoir qu’on doit en faire. Cette illustration amusante sert surtout à prendre du recul par rapport à la peur que l’on doit surmonter au moment du grand saut. Notre peur est présente pour nous faire part d’un risque existant, certes, mais il nous appartient de le mesurer. Il n’est pas question de dépasser votre peur pour prendre des risques inconsidérés mais pour arriver à l’aboutissement d’un projet qui vous tient à cœur.

 

La peur

C'est la première émotion dont nous parlons ici, car elle est majoritairement rencontrée au moment de se lancer et toutes les autres sont liées à elle, car c’est la peur de l’échec qui est sous-jacente. Souvent intense, elle peut sembler indomptable ! Ce qui va vous aider à la surmonter, c’est de lui opposer des arguments concrets. Analysez la situation avec calme, posez-vous devant une feuille et écrivez toutes les raisons qui vous poussent à vouloir réaliser ce projet, ainsi que toutes les démarches effectuées pour que cela fonctionne.

 

 

L’anxiété

Emotion très proche de la peur, c’est un sentiment d’insécurité et d’appréhension. C’est le trac des artistes, et il parait qu’il n’y a que les bons qui l’ont ☺ Alors derrière votre rideau, avant votre entrée en scène, vous pouvez effectuer des exercices de respiration profonde et calme, qui vous apaiseront.

 

L’incertitude

Il est toujours difficile de faire un choix, car celui-ci implique forcement des renoncements. Là aussi, il faut vous rappeler les raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous lancer. Le moment n’est plus à la réflexion, c’est la concrétisation d’un cheminement, ayez confiance en votre projet ! Si vous vous sentez prise entre 2 feux : entre excitation et inquiétude, vous pouvez vous aider de la Fleur de Bach « Scleranthus » qui vous donnera un coup de pouce pour sortir de cette partie de tennis entre 2 émotions opposées. Émotion

 

 

Comment gérer son mental

 

Le mental, c’est souvent ce qui fait la différence entre deux athlètes. Il y a bien évidemment d’autres choses qui entrent en ligne de compte, mais c’est en partie vrai. Vous pouvez travailler sur 3 axes :

 

- Sur la prise de conscience de vos capacités, de vos ressources. Une nouvelle fois, armez-vous d’un stylo et d’une feuille, et listez ce que vous avez comme qualités et comme connaissances qui vont faire de vous une gagnante ! Si vous avez du mal à remplir cette liste, vous pouvez demander à vos proches de confiance (mari, parents, meilleurs amis…) leur avis sur vos qualités, mais uniquement s’ils sont dans le soutien, bienveillants et positifs !

 

- Sur le sentiment de confiance en soi. On peut être consciente de ses capacités mais éprouver le sentiment de ne pas être capable de les exploiter. Si cela est votre cas, nous vous invitons à apprendre à vous considérer avec bienveillance. Au besoin regardez en arrière et constatez toutes les épreuves auxquelles vous avez survécu ! Prenez conscience de la belle personne que vous êtes et des belles choses que vous avez déjà accomplies, vous en trouverez forcément !

 

- Etre positive. Parce que la visualisation mentale positive est primordiale ! C’est la moitié du chemin qui est réalisé. Le positif attire le positif, l’inverse aussi. Chassez vos doutes, n’écoutez pas les remarques désobligeantes s’il y en a, soyez confiante et optimiste. A chaque mauvaise pensée, trouvez une parade positive : 

  • Exemple : « Je ne vais pas y arriver, je suis nulle », à remplacer par « Je vais y arriver, il n’y pas besoin d’être parfait pour réussir ! Je ferais tout pour et j’y arriverai »

 

  • « J’ai déjà échoué par le passé » par « J’ai de l’expérience à présent, j’ai appris de mes erreurs ». A pratiquer au quotidien jusqu’à ce que cela devienne un automatisme !.

 

 

Du grand vertige à l’exaltation

 

Le premier pas est le plus dur mais aussi le plus galvanisant ! Comme lors d’un saut en parachute ou à l’élastique, d’abord on a le vertige et puis on prend une profonde inspiration et on se lance. Et là, arrive la décharge d’adrénaline, l’intensité de l’évènement tant attendu. Après quoi on savoure la fierté d’avoir osé ! Cela va sans dire qu’à la suite de cet évènement, la confiance en soi est solidement renforcée et cela servira pour affronter avec sérénité les aléas pouvant survenir.

 

On peut aussi comparer ce grand saut avec le premier envol de l’oiseau : déployer ses ailes et s’élancer, pour la première fois. Faire confiance à sa nature et son instinct, c’est le challenge de ces moments inoubliables.

 

« L’oiseau posé sur un arbre n’a jamais peur que la branche se casse parce que sa confiance n’est pas dans la branche mais dans ses propres ailes » (citation anonyme), alors comme lui, prenez votre envol !

 

Vous verrez, c’est un cercle vertueux : dépasser ses appréhensions face à l’inconnu nous fait prendre conscience de nos capacités et nous pousse à aller plus loin, et plus haut !

 

 

Votre projet, votre œuvre

 

Et les sensations continueront à être intenses et enthousiasmantes, car en effet, rien n’est plus beau que de devenir créatrice de sa vie.

 

Faire des choix professionnels qui nous ressemblent, pratiquer une activité en accord avec nos valeurs ou vivre de sa passion, cela n’a pas de prix. C’est une fierté personnelle et cela permet de se lever le matin avec le sentiment que notre vie professionnelle a du sens. C’est une valorisation, autre que matérielle, qui nous apporte énormément, parce que nous avons besoin que notre orientation professionnelle soit en harmonie avec nous-même pour nous épanouir.

 

Votre projet vous y pensez depuis longtemps, vous l’avez bien ficelé, mais aujourd’hui vous sentez-vous prête pour le grand saut ? Il est indispensable d’être soutenue et encouragée, à toutes les étapes d’une reconversion professionnelle. C’est ce que Elles.Conseils vous propose.

 

Un accompagnement global et personnalisé, de la recherche de votre projet jusqu’à son aboutissement. Contactez-nous pour en parler :-)

 

 

 

Please reload

Posts

Se révéler

03/04/2020

1/10
Please reload

Mots clés
Suivez moi !
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

​© 2015-2020 by Julie Legeaye, tous droits réservés 

Elles.Conseils 06.46.91.30.37

  • Facebook Clean