Être entrepreneur au féminin : une clé pour se réaliser

01/09/2017

Savez-vous qu’en 2016, 36% des entrepreneurs étaient des femmes ? Cela représente une nette progression depuis le début des années 2000. Néanmoins, ce chiffre est paradoxal car les femmes sont en effet très nombreuses à vouloir créer. A cela, plusieurs raisons spécifiques : un blocage de leur carrière, une envie de concilier vie privée et vie professionnelle ou même tout simplement de créer leur emploi. Elles sont de plus en plus nombreuses… mais peu passent à l’acte ! En outre, elles sont 69 % à considérer que la création d'entreprise est plus épanouissante que le salariat ! Pourquoi de tels freins et comment en venir à bout ?

 

Entreprenariat au féminin, les raisons d’un blocage

 

Si certaines pourront témoigner d’un certain machisme de la part de leur entourage, des banquiers, investisseurs, clients ou collaborateurs qui constituerait un frein à leur désir d’entreprendre, celui-ci ne saurait constituer une explication probante. Il s’agit de chercher un peu plus loin et notamment en ce qui concerne les représentations du couple (remarquez d’ailleurs que les célibataires et les femmes sans enfant ressentent moins d’entrave…).

 

Ainsi, ce retard pourrait être lié à des stéréotypes profonds comme la façon dont le couple perçoit le rôle respectif de l'homme et de la femme dans la société (idéologie traditionnelle ou égalitaire) et s'il partage ou pas cette idéologie. Ainsi, dans les « couples à l'idéologie égalitaire », la femme entrepreneur profite du soutien de son compagnon à tous les niveaux puisqu'ils partagent la même vision du rôle de chacun tant dans la vie de la famille que dans la vie économique. Elle s'épanouit !

 

A contrario, dans un couple où la femme a une idéologie traditionnelle et l'homme égalitaire, c’est le couple qui passe d'abord ! L’activité entrepreneuriale est alors considérée par la femme comme une activité complémentaire, d'épanouissement et reste monosalariée (une sorte de loisir, en somme). Même si son conjoint la soutient de manière inconditionnelle, la femme aura du mal à développer son projet car elle fera toujours passer en premier sa famille. Il peut alors être difficile de mener à bien son projet quand aller chercher les enfants à l’école, les garder lorsqu’ils sont malades ou accomplir les tâches ménagères sont des priorités !

 

Le manque de confiance en soi, et cela est d’autant plus vrai lorsque l’on a été fragilisée par des difficultés dans son précédent emploi, une interruption de carrière ou par un accident de la vie, constitue également un puissant frein. Pour autant, ne pas avoir travaillé ne signifie pas avoir été inactive et chacune aura pu engranger savoirs et expériences qui lui permettent d’être encore plus à même de voler de ses propres ailes.

 

Vous êtes fortes, pleines d’envies et de projets, de compétences ! Cela ne fera pas de vous une mauvaise mère ou une mauvaise épouse que de consacrer huit heures par jour à votre projet ! En outre, cela vous permettra de vous épanouir et de vous réaliser pleinement !

 

Les bonnes raisons d’entreprendre au féminin

 

Tout d’abord, ne partez pas perdante : trois ans après, 66 % des femmes qui ont créé une entreprise sont toujours en activité, un chiffre comparable à celui des hommes. Et, voyez l’entreprenariat non pas comme une solution pratique pour pouvoir travailler à la maison après bébé ou pour reprendre doucement une activité suite à un arrêt longue durée, mais comme une opportunité pour trouver votre véritable place dans le monde professionnel et pour donner vie à vos passions.

 

Nombreuses sont celles qui parviennent à conjuguer vie familiale et entreprenariat d’une manière fructueuse. Lancez-vous ! Entreprendre, c’est oser construire la vie que l’on veut vraiment.

 

Vous n’êtes pas obligée de viser la performance à tout prix comme c’est traditionnellement le cas dans le monde de l’entreprenariat, simplement travailler pour rendre votre projet pérenne en vue de vous épanouir. N’hésitez pas à casser les codes, à créer les vôtres, c’est ce qui vous rendra originale et assurera votre succès et votre sentiment de plénitude. Aujourd’hui, entreprendre au féminin devient de plus en plus aisé.

 

Non seulement l’essor du numérique mais aussi des solutions de coworking vous rendent plus agile. Par ailleurs, il existe des soutiens pour que les femmes ne se sentent plus seules dans le développement de leur projet. C’est dans cette optique que Elle.Conseils a créé le Cercle des créatrices qui débute le 11 septembre. Il s’agit d’un groupe de coaching collectif pour les femmes inspirées et inspirantes, vibrantes et déterminées qui veulent créer leur activité et pour celles qui se sont lancées et veulent se développer.

 

C’est une ressource formidable :

  • Pour s'enrichir mutuellement des expériences de chacune grâce aux échanges et partages de toutes,

  • Pour bénéficier de l'énergie collective et de l'incroyable dynamique du groupe

  • Pour obtenir des réponses concrètes face aux questions ou aux difficultés qui émergent sur son positionnement, sa clientèle idéale, son marketing authentique, son prix, sa communication, sa stratégie de développement, la gestion de son temps...

  • Pour dépasser ses blocages, se libérer de ses croyances limitantes et développer sa confiance grâce au coaching, à l'expertise et à l'intuition de Julie.

N’hésitez pas à vous inscrire pour rejoindre le Cercle des créatrices !

 

Bonne rentrée à toutes les femmes entrepreneures et celles qui souhaitent le devenir !

 

Please reload

Posts

Guérir

04/11/2019

1/10
Please reload

Mots clés
Suivez moi !
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

​© 2015-2019 by Julie Legeaye, tous droits réservés 

Elles.Conseils 06.46.91.30.37

  • Facebook Clean